SALVES de Maguy Marin au théâtre du Merlan en janvier

L’association Littledancer propose à ses adhérents d’assister à la récente création de  Maguy Marin : Salves, les 20 & 21 janvier 2011 au théâtre du Merlan à Marseille.

Salves

Toujours en colère contre ceux qui nous oppressent, Maguy Marin a le don de transformer sa colère en œuvres lumineuses, salvatrices et souvent sujettes à polémique. Après “Description d’un combat” en décembre 2009, Maguy Marin revient cette saison au Merlan nous livrer son nouveau témoignage. Salves, assurément le spectacle le plus politique de la saison, est une nécessité absolue, une clairvoyance, un espoir.

Salves est la dernière création de la compagnie Maguy Marin, elle a été représentée pour la première fois au petit théâtre du TNP de Villeurbanne le 13 septembre 2010.

Sur une scène en chantier : quatre filles, trois garçons et quatre antiques magnétophones à bandes. Les appareils tournent et crachent le feu d’un montage sonore qui entrechoque des voix illustres, des fragments de dialogues de films, des bruits de la ville… Des flashes de lumière, comme une rafale d’uppercuts visuels, évoquent la guerre, la colère, l’absurdité d’un monde qui n’a rien retenu des horreurs passées. Les personnages sont entraînés dans une course folle à un rythme d’enfer. De temps à autre, un geste d’amour s’esquisse, une caresse passe sur une joue. Puis des centaines d’images se bousculent à nouveau, mosaïques tour à tour dérangeantes ou comiques. Rien ne s’installe, tout est en mouvement. Impossible de recoller les morceaux de l’Histoire. L’amour a déserté l’époque.

32 RUE VANDENBRANDEN, la dernière création de PEEPING TOM

L’association Littledancer propose à ses adhérents d’assister à la dernière création de la compagnie Peeping Tom : 32 rue Vandenbranden, le 4 février 2011 au théâtre du Merlan à Marseille.

32 RUE VANDENBRANDEN

Isolés sur un mont polaire, entre tempête et rafales, trois piteux baraquements se cramponnent à la glace et abritent quelques étranges humanoïdes… Un décor ultra réel où l’on bascule dans le monde de l’inconscience, hypnotisé par les contorsions improbables, les attitudes maladives, les dérapages incertains : capharnaüm des fantasmes et des névroses ordinaires. À travers plusieurs saynètes lugubres et poignantes, les Peeping Tom évoquent les maladresses de la solitude, les méandres de la jalousie, et mettent à nu les peurs enfouies de l’individu.

Depuis sa création, en décembre 2009, le succès de ce spectacle ne se dément pas… Et pourtant, il fait partie des œuvres les plus radicales du moment. Il faut dire que son impact “esthétique” dépasse bien des discours…

Le théâtre du Merlan

PEEPING TOM | La compagnie

Peeping Tom est une compagnie de danse-théâtre bruxelloise fondée en 2000 par Gabriela Carrizo et Franck Chartier. Leur travail recherche le comportement idiosyncratique dans les relations et expériences personnelles, ce qui fait du public un voyeur dans le monde réaliste mais onirique qu’ils créent. La trilogie Le Jardin, Le Salon et Le Sous Sol a connu 350 représentations dans le monde entier et a également reçu plusieurs récompenses importantes, dont le Prix du meilleur spectacle de danse de l’année 2005 en France, le Young Directors Award 2007 au festival de Salzbourg et le Patrons Circle Award au Melbourne International Arts Festival. Actuellement la compagnie tourne avec 32 rue Vandenbranden et une nouvelle création est en cours.

A visiter : Le site de la compagnie Peeping Tom